Une grotte préhistorique unique au monde

Gargas_vue_exterieure_bois_Monteil_grottes_Nestploria

Environs de Gargas – Bois du Monteil © N. Ferrer

Les grottes de Gargas sont les seules grottes ornées du département des Hautes-Pyrénées ouvertes au public. Elles sont situées dans la vallée de la Neste sur le territoire de la commune d’Aventignan (65660). Ces grottes sont percées dans un chaînon calcaire nord-pyrénéen, le massif du bois du Gouret, qui domine la vallée de la Neste d’Aure, deux kilomètres en amont du confluent avec la Garonne.

Composées de deux grottes distinctes, leurs entrées respectives s’ouvrent sur le flanc de la colline orienté vers le nord-nord-ouest. La grotte inférieure (Gargas I) est large et basse sous une voûte presque horizontale. Elle se termine par le puits des oubliettes qui ouvre le réseau profond de Gargas. La grotte supérieure (Gargas II) est en revanche étroite et élancée, ses parois sont couvertes de calcite blanche, elle a longtemps été séparée de Gargas I en raison d’un colmatage sédimentaire de leur jonction. Les deux grottes ont été reliées ensemble à la fin du 19e siècle par un petit tunnel artificiel.


Classées monuments historiques en 1910, les grottes de Gargas ont révélé de nombreux trésors archéologiques. Elles ont été fréquentées par des tribus d’hommes de Cro-Magnon, des chasseurs-collecteurs à une époque de la Préhistoire que l’on nomme le Gravettien (- 29 000 et – 22 000 ans avant le présent). Nos ancêtres ont laissé dans le sol de la salle d’entrée de Gargas I de très nombreuses traces de leur passage. Des fouilles menées en 1911-1913 par H. Breuil et E. Carthaillac et plus récemment depuis 2004 par P. Foucher et C. San Juan-Foucher ont livré des vestiges de leur mode de vie (foyers, outils, fruit de leur chasse, etc.) et de leurs artisanats (parures, pigments, etc.).

Mais le témoignage le plus flagrant de nos ancêtres préhistoriques s’exprime par la diversité et la richesse des représentations laissées sur les parois. À Gargas, il est possible de voir tout à la fois des gravures et des peintures animales, des signes géométriques, des symboles sexuels et surtout des mains négatives.

Gargas le sanctuaire des mains

Gargas_main_pouce_replié_grottes_sanctuaire_préhistoire

Gargas – Main au pouce replié © Y. Rumeau

Car la véritable particularité de Gargas se sont les pochoirs de mains préhistoriques. C’est au total plus de 200 peintures de mains négatives (d’hommes, de femmes et d’enfants) qui ont été recensées. Ces pochoirs ont été réalisés en tamponnant ou en projetant des pigments noirs, rouges, ocres ou blanc autour des mains appliquées contre la paroi. Si on ignore aujourd’hui la raison de cette pratique, plusieurs hypothèses ont cependant été émises durant tout le XXe siècle : langage, signature ou pratiques symboliques liées à des rituels chamaniques. Le mystère demeure entier…

L’originalité des mains de Gargas s’exprime aussi par le fait que la grande majorité de ces mains est incomplète, c’est à dire qu’il manque une ou plusieurs phalanges à chaque doigt. Cette étrangeté a suscité des débats et a donné lieu à diverses interprétations de la part de la communauté scientifique : mutilations rituelles ? Pathologies, engelures ? Doigts repliés ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur les grottes de Gargas, la visite du site original s’impose. Vous trouverez également à Nestploria un ouvrage édité en 2007 « Gargas, un siècle de découvertes » coécrit par P. Foucher et C. San Juan-Foucher (les archéologues qui mènent actuellement des recherches à Gargas) et Y. Rumeau (historien). Cet ouvrage dresse un constat complet des découvertes effectuées à Gargas ces dernières années.

Grottes_de_Gargas_livre_siècle_découvertes_grottes_préhistoire_Foucher_SanJuan-Foucher_Rumeau

Gargas, un siècle de découvertes (2007)

Informations relatives aux grottes

  • Durée de la visite guidée : 50 minutes.
  • Les grottes ne peuvent pas accueillir les personnes à mobilité réduite.
  • Les animaux de compagnie sont interdits à l’intérieur des grottes de Gargas.
  • Photos et vidéos avec ou sans flash, sont strictement interdites.
  • Il fait 11°C à l’intérieur des grottes quelle que soit la saison, pensez à prendre une veste pour votre confort de visite.

Les grottes de Gargas